Biographie

Posted in Biographie

moamine

Ayant grandi dans un quartier du nom de Jupiter, MoAmine était forcément destiné à figurer un jour dans un Panthéon. Evidemment, à Aulnay sous Bois, entre 1985 et 2004, nombre de jeunes citoyens se laissaient tenter par la Mythologie de la fortune facile, succombaient aux chant des Sirènes (de la bac) ou rejoignaient l'enfer des commerces illicites sous la coupe d'un Pluton local. Les 3000 n'étaient certes pas le domaine des dieux auquel un adolescent créatif comme MoAmine aurait pu aspirer. Mais c'est aussi dans l'adversité que se forment les Hercules, et à force de volonté, soutenu par un cercle familial puissant comme une légion, notre ami triompha de l'un de ses premiers grands travaux : en 2004 il terrassa le baccalauréat scientifique et fut couronné d'une mention octroyée par ses pairs. Il avait certes aussi bénéficié de l'aide de quelques chrétiens locaux que les lions du cirque matérialiste n'avaient pas encore dévoré et qui œuvraient bénévolement sous le nom de Secours Catholique. Les mathématiques et la physique, nobles disciplines, ne constituaient pourtant pas le temple où MoAmine souhaitait s'épanouir. Il était secrètement inspiré par Phoebus et de son esprit bouillonnant naissaient des lignes surnaturelles dont le graphisme figurait des véhicules étonnants ou des objets inattendus. Devenu César du dessin, MoAmine dut franchir un Rubicon qui le mena dans les froids territoires de Valenciennes, à l'Institut Supérieur du Design. Il rejoignait là-bas Habib, son fraternel ami d'enfance à l'intelligence vive, au sourire ravageur et au cœur généreux. Tels Castor et Pollux, nos deux compères surent imposer leur style et reçurent les lauriers d'un diplôme prestigieux. MoAmine avait entre temps convaincu, en 2006, les mécènes de la Fondation pour la Vocation de lui apporter quelques subsides pour faire face aux inévitables nécessités matérielles qui assaillent le développement de tout grand destin. Entre 2004 et 2010, MoAmine essaima ses créations : chez Valeo il redéfinit la lumière de phares dignes de celui d'Alexandrie et conçu chez Smarin l'aménagement intérieur d'un voilier de croisière, dont le raffinement fit désespérer Neptune de devoir rester dans les flots.

Sénèque a dit « Il n'y a pas de vents favorables pour ceux qui ne savent pas où aller et à force de remettre à plus tard, la vie nous dépasse». Dans cet esprit, MoAmine peut offrir aujourd'hui la solidité de son expérience et son talent à ceux que ne se contentent ni de chimères ni d'oracles, mais visent un Veni, vidi, vici  dans ce qu'ils entreprennent.

Laurent Marrot.

Tous droits reserves © 2012 moamine